top of page

Conférence AssoSciences jeudi 14 décembre 2023 Olivier Neyrolles 19h00 Salle du Sénéchal

Dernière mise à jour : 15 déc. 2023

Mieux vaut prévenir que guérir :

les bénéfices des vaccins,

de la variolisation aux vaccins à ARN



directeur de recherche au CNRS

directeur de l’Institut de Pharmacologie

et de Biologie Structurale à Toulouse

(UMR5089 |CNRS - UT3)

médaille d’argent du CNRS en 2021


« Il est temps de refermer le livre des maladies infectieuses et de déclarer la guerre aux pestes gagnée »


Cette proclamation qu’aurait faite l’administrateur général de la santé publique des États-Unis, William Stewart, à la fin des années 1960 n’a jamais été authentifiée.


Cependant la croyance selon laquelle les maladies infectieuses avaient été vaincues était largement répandue dans les années 1960 et 1970, croyance due en particulier au succès de la vaccination, contre la variole en premier lieu, et contre bien d’autres maladies.


La pandémie de SIDA au début des années 1980

a fait s’effondrer cette certitude, et les maladies infectieuses sont encore bien présentes aujourd’hui, comme en témoignent les pandémies de grippe ou de COVID-19, pour n’en citer que des plus récentes.


Même des maladies anciennes,

comme la tuberculose, font encore des ravages, avec plusieurs millions de décès chaque année dans le monde.


Dans ce contexte, la recherche pour le développement de vaccins nouveaux, ou plus efficaces que les vaccins actuels, est un enjeu majeur de santé publique mondiale.


Dans cette conférence, nous dresserons un portrait de l’histoire des vaccins et de l’impact extraordinaire qu’ils ont eu sur le contrôle des maladies infectieuses. Nous détaillerons les bases biologiques du développement des vaccins. Enfin, nous discuterons des enjeux, tant scientifiques que culturels et sociétaux, de la recherche contemporaine sur les vaccins.


Conférence AssoSciences

14 décembre 2023

19h00

75 vues0 commentaire
bottom of page