top of page

Big Data et Santé : danger ou progrès ?


Dans le domaine de la santé, le big data correspond à l'ensemble des données socio-démographiques et biomédicales disponibles, collectées auprès de différentes sources. A petite comme à grande échelle, l'exploitation de ces données présente des avantages considérables : aide au diagnostic, au choix des traitements, pharmacovigilance, épidémiologie... Mais en santé comme dans bien d'autres domaines, les progrès technologiques s'accompagnent de nombreux défis techniques et humains, et posent autant de questions éthiques.


Intervenants


- Pierre-Antoine Gourraud, enseignant-chercheur de l'Université de Nantes et de l'université de Californie à San Francisco. Il dirige l'équipe Inserm ATIP-Avenir "Immunogénomique translationelle de l'auto-immunité et de la transplantation" du CRTI UMR 1064.


- Guillaume Durand, maître de conférences en philosophie à l'Université de Nantes, chercheur au CAPHI (EA 2163).


- Stéphane Tirard, enseignant-chercheur à l'Université de Nantes en épistémologie et histoire des sciences de la vie et de la médecine.


- Aurore Armand, médecin urgentiste aux CHU d'Angers. Co responsable du Comité d'éthique au CHU d'Angers et membre de l'Espace Régional Ethique des Pays de Loire (EREPL).


- Sonia Desmoulin-Canselier, docteur en droit et chercheuse au CNRS, rattachée à l'UMR Droit et Changement Social de l'Université de Nantes.


15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page